Manue et le yeti

Elle est belle 2

09:34, 30/11/2011 .. Publié dans Nepal .. 0 commentaires .. Lien

assan bazaar

Mais je me perds. Revenons a Kathmandou, au Nepal, au sommet du monde comme ils disent ici. Qu'est ce que je fais ici? Depuis combien de temps suis je ici? Vous me direz que cela parait bien exotique, Kathmandou, le Nepal, ces noms font partis de ces images de fantaisies dont se nourrissent les cartes postales. L'Occident reve de simplicite retrouvee, de nature sauvage, d'indigenes en paix avec la terre. L'orient reve du contraire, l'orient reve de luxe, de confort, de liberte. Dans le fond, on reve tous de ce que l'on a pas, et c'est peut etre cela le reve, une forme de desir, une memoire d'une autre vie, d'autres possibilites.


Dans la realite, il n'y a rien d'exotique a vivre a kathmandou, ou en tout cas pas plus exotique q'un autre coin du monde. Cela fait assez d'annees que je vis au nepal pour savoir que la vie y demeure ce qu'elle est partout. Le matin je me reveil, bois mon the ou cafe, vais aux toilettes, le reveil se fait, et les journees passent. Les mois defilent, les annees, les vies, les gens qui vont et viennent, chaqun avec ses questions, ses douleures et bonheurs, bref, rien de vraiment exotique. Le miracle de la vie demeure le meme, ici ou la ba, c'est la vie comme on dit.

teej femmes

Oh bien sure, Kathmandou est une ville superbe, ma preferee au monde avec Paris. J'aime a marcer dans ses rues, des journees entieres. Des temples aux metals graves, aux fenetres de bois, au chatoiment des tissus qui reveillent les sens comme des papillons de couleures flottant dans les rues. Les ustensils de cuivre qui brillent au soleil, les perles de verres. Des rues ou la vie grouille, bains de foules, j'aime a m'y perdre. Cela fait 6 ans maintenant que je m'y perd, que j'y bois du the assise dans la rue sur un tabouret.

jeux a bodha

Et je l'aime cette ville, tous les jours un peu plus, comme tout amour, il ne peux que grandir. De mon coin du monde, je regarde la vie passer, sachant que dans quelques annees, les papillions auront echanges leurs ailes colorees pour des jeans et tshirt. Je regarde les nouveaux batiments manger le vieux bois sculpte, des tours en verre ennuyeuses remplacent le travail de metal des ancients dieux. Le temps passe, que l'on court apres ou pas, et comme un grand magicien, il echange formes et couleurs, comme pour mieux nous tromper, nous faire oublier papillions qui dansaient il etait une fois.

Oh bien sure, les montagnes sont belles. De ma fenetre, l'Himalaya m'offre son spectacle journalier. Le soleil, le meme que sur le reste de la planete brille dans le ciel bleu ou gris, comme partout. A ce qu'il parait ces montagnes sont tres fortes, elles sont magnetiques, des crystaux vivants. Je n'en doute pas, et je suis sure que certaines personnes ressentent quelque chose de special venant dans ces montagnes. J'ai meme vue des gens sentir des crystaux, comme si la pierre transparente leur parlait. Dans un magazin a Bodhnath, un marchand m'a mis dans une main un oeuf en crystal, dans l'autre un oeuf en verre, me demandant de deviner lequel est quoi. Bonne reponse, je sentais le crystal vivre alors que le verre est plus froid. Je sens des trucs, mais je trouve cela juste normal.

lampes prieres
 
Je ne sens rien de plus dans ces montagnes, ou plutot partout ou je suis je sens des trucs, je trouve cela normal. Partout la vie prends ses milles et une formes, elle se part d'oceans aux yeux bleus, de monts enneiges comme les cheveux blanc des vieux, de desert aux cheveux fins et blonds. Partout la Lune brille et decline jusqu'a devenir le sourire du chat dans Alice aux Pays des Merveilles, le sourire de Shiva, pour disparaitre et recommencer son cycle. De l'autre cote, son frere amant mari, Mr Soleil continue sa course, il tourne il tourne le roi Soleil. Il y a des gens qui disent sentir la Lune. Ici, quand je ne sourie pas, les hommes regardent la Lune "ah oui, c'est la pleine Lune, ca passera" ils disent en pointant au ciel.

vaiselle prieres

Mes humeures, comme celle de toutes les femmes, s'expliquent par les mouvements de la Lune. Cette image poetique evite aux hommes de se demander si peut etre ils ont fait quelque chose qui a pus mettre la femme en colere, tout en refletant une image mysterieusement belle parce que floue sur ce qu'est la femme. Messieurs, soyons serieux une minute, s'il vous plait, si la Lune a ses effets sur le corps humain, parce que les corps biologiques sont fait d'eau, et la Lune agie entre autre sur l'eau, alors, l'homme autant que la femme sont sujets a ses mouvements. Meme, si la Lune a ses effets, je n'ai jamais rien sentie. Mes humeures changent comme les nuages dans le ciel, et ca passe, le ciel bleu revient, les moussons, les tonnerres et nuages, puis le ciel bleu revient. Ce ne sont que des humeures, elles aussi passeront, alors je ne m'y attache pas trop...

voyage ensemble

part 1
part 3


Ajouter un commentaire

{ Page précédente } { Page 19 sur 78 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Amis

Mes albums

Autres projets

Blog
English travel blog
Blog de tatouage
UPF
Banopa farm

Rubriques

France
Inde
Nepal
Pensées du jour
Présentation

Derniers articles

Le poete chinois
Panam
Voyage
Teej
Encre


Newsletter

Saisissez votre adresse email