Manue et le yeti

Cochin

19:36, 19/07/2012 .. Publié dans Inde .. 0 commentaires .. Lien

xoxo

Une fois de plus, je suis en retard de notes. Alors, je reprends ou j'en étais. A Verkala, dans le Kerala, sud de l'Inde. Aprés 1 mois et demi a bercer au grés des vagues, il est temps de remonter au nord, dans mon ecrin Himalayen. Comme pour les oiseaux migrateurs, le voyage suis les saisons. Le sud de l'inde est chaud et humide, l'appel du nord est dans l'air.

 rose street

Pour continuer d'explorer l'etat du Kerala, God's own country, le pays de dieu, on prends le train pour monter un peu.

Premier arret: Cochin.

Ancienne ville coloniale, Cochin est jusqu'a maintenant ma ville indienne preferee. Propre, bien architecturee, elle respire l'organization et le bon fonctionement. Les rues bougent dans un ordre inhabituel pour l'Inde, une certaine richesse coule des vitrines de magasins, la ville marche dans l'air du temps.

eglise bleue

C'est ici que Vasco de Gama est mort il y a plus de 500 ans. Il a fait son travail de catholisation, pour le meilleur et pour le pire. Aujourdhui les eglises catholiques continuent de pousser comme des champignons et les conversions de l'hindouisme au christianisme sont nombreuses. Le catholisme ayant ete implante il y a 5 siecles, on est souvent juste nes dans une famille catholique. Aujourd’hui, pour expliquer cette conversion continue de masse, on doit comprendre le systeme de caste hindu, encore tres present en Inde, malgre ce que les bons parlant pourraient dire. Pour sortir du systeme oppressant des castes, le catholisme offre une porte de sortie rassurante. On devient catholique pour joindre une religion qui prone l'egalite face a dieu. Le Christ remplace les icons de dieux hindus, plus pour s'echapper de sa propre condition que par choix religieux.

On peut visiter la petite eglise de St Francis dans le quartier touristique qui longe l'ocean, ainsi que d'autres eglises catholiques. Les nonnes defilent dans les rues, alleluya, la mode continue de faire tourner le monde.

 ayurveda table

Cochin et le Kerala sont particulierement reputes pour la medecine traditionelle indienne, l'ayurveda. Profitant de cette occasion, je teste un massage dans une clinique. Hors du circuit touristique, la clinique donne des vrais massages ayuverdic. 1 femme de chaque cote, une culotte de coton sur les fesses et je me laisse couler dans le flot d'une medecine qui remonte a 3000 ans. L'huile chaude coule a flot, les gestes des femmes longent mon corps, de la tete aux pieds en un long mouvement, fort et precis. Apres une heure en positions diferentes, assise, sur le dos, sur le ventre, les dames me mette dans un caisson de bois d'ou ma tete seule depasse. C'est un mini sauna de vapeur pour retirer l'huile qui a etais appliquee genereusement sur le corps. Apres 10 minutes, je rince le reste avec un bacquet d'eau chaude dans la salle de bain.

Pleine d'huile, le corps et l'esprit relaxe, je monte dans un rickshaw et rentre a la chambre d'hote pour une bonne nuit de sommeil.

 

Le Kerala etant aussi connus pour le kathakali, une forme de theatre ancienne, nous allons voir une performance. Dans une salle de theatre toute de bois sculptee, nous assistons a 3 heures de spectacle. Pendant une heure, les artistes se maquillent devant l'audience, une occasion de voir les formes appliquees bandes par bandes et scellees a la colle de riz qui donneront les formes typiques des visages de theatre...Puis 2 heures de performance, au sons de drums, et mouvements de mains pour seul dialogue.

 kathakali

Nous passons quelques jours a Cochin, le temps de reparer l'ecran de mon ordinateur que j'avais casse a Verkala. Nous profitons de ces quelques jours pour faire quelques commissions et pour flaner sur la cote. Je fais un tattouage de tete de lion au proprietaire de la guest house. Ma soeur envoie quelques kilos de livres en france, ainsi que des huiles de massage. Les magasins de livres offrent une selection fantastique de livres concernant l'ayuverda, ce qui sera une bonne addition a ses recherches medicale et massage therapeutique. On mange de la glace au coucher de soleil, flanons le long de la marche anglaise sur l'ocean. Les filets de peches chinois remonte de l'eau remplis de quelques poissons, les poissoniers vendent les poissons que l'on peut selectionner pour aller les faire cuire dans un restaurant proche.

cochin rue

Nous achetons quelques flacons d'huiles essentielles. La parfumerie de Cochin propose des scenteurs les plus delicates de qualite superieure. Une bonne semaine a Cochin, une ville indienne tres agreable a visiter, ou a demeurer quelques temps pour faire des cures ou etudes ayuverdiques.

 

Les sacs remplis de quelques cadeaux de plus, des parfums, aux huiles, aux livres, nous quittons Cochin pour continuer de monter vers Goa.

 train indien

Prochain arret: Munar pour faire un tour dans les plantations de the....


Ajouter un commentaire

{ Page précédente } { Page 10 sur 78 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Amis

Mes albums

Autres projets

Blog
English travel blog
Blog de tatouage
UPF
Banopa farm

Rubriques

France
Inde
Nepal
Pensées du jour
Présentation

Derniers articles

Le poete chinois
Panam
Voyage
Teej
Encre


Newsletter

Saisissez votre adresse email