Manue et le yeti

Panam

14:06, 20/01/2013 .. Publié dans France .. 0 commentaires .. Lien

"Le vrai voyageur ne doit avoir aucun objectif. " (Gao Xingjian)

baguettes

Et oui. Me voici de retour a Panam. Pour combien de temps? Au moins jusqu'en Mai, apres on verra. Du cote nepalais, j'ai amenee avec moi mon ami-mari. Alors, a 2, je re-decouvre Paris a travers ses yeux qui decouvrent pour la premiere fois la ville des lumieres. Pour le moment, je dois avouer que la lumiere manque un peu, ce qui est bien normale, c'est 'hiver. Alors, il faut se faire a cette grisaille parisienne. J'adopte l'attitude nepalaise face a ce que l'on ne peut pas changer: "kie garne", en effet, que faire, sinon profiter des jours qui passent...

panam

Et puis, c'est pas comme si il n'y a pas assez a faire sur Paris. On visite, on fait les touristes, on marchent, on prends le metro, on fait des musees, on mange du fromage et on boit du cafe regardant Paris passer.
"Tout est systematique" me dit Bikas. Oui, ici, tout marche comme sur des roulettes, du moment qu'on peut se le payer. Tout fonctionne a 100%, le metro et le train suivent les bras d'une montre, tout est regle comme une machine parfaite. Tout est carre, fige dans l' hiver. Y'a meme eue un peu de neige ce week end, et c'est bien jolie un peu de neige.

silence

"C'est gris. Tout est monotone." me dit Bikas decrivant ses premiers jours dans la ville des lumieres. Ca c'est sur que c'est gris et monotone. Nous sommes loin des saris multicouleurs et de la jungle verdoyante. Et oui, tout est gris, c'est Paris, une ville dans ce monde, une ville moderne. Et faudra que je m'y fasse a cette grisaille, en tout cas, le temps d'etre ici. Et peut etre bien, que je me dirais que c'est bien la derniere fois que j'y passe autant de temps dans une ville aux tours carrees. Deja la jungle me manque, le vert et les couleurs, les bus qui grincent et secouent toute notre ame, les trucs qui marchent a moitier, oui, tout cela me manque...

Pour le moment, Panam ce sera, une meditation sur la vie dite moderne, ses pours et ses contres, juste assez pour me remettre les pieds sur la route du voyage, parce qu'apres tout, c'est en route que je me sens le mieux, ou juste loin, loin de moi, pour en etre le plus proche possible!


Ajouter un commentaire

{ Page précédente } { Page 2 sur 78 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Amis

Mes albums

Autres projets

Blog
English travel blog
Blog de tatouage
UPF
Banopa farm

Rubriques

France
Inde
Nepal
Pensées du jour
Présentation

Derniers articles

Le poete chinois
Panam
Voyage
Teej
Encre


Newsletter

Saisissez votre adresse email